Formation continue


Articles

  • La petite enfance des quartiers populaires à l’épreuve des inégalités

    Entre mars et juin 2014, Chafik Hbila (sociologue à Jeudevi) a mené un cycle de qualification à destination des acteurs et professionnels de la petite enfance. Ce cycle de formation était organisé par le CRPVE d'Essonne. Retrouvez ici le "rapport petite enfance" complet sur ce cycle, publié en octobre 2015. Vous pouvez également retrouver ce rapport en cliquant sur ce lien.

  • Formation continue des professionnels jeunesse

    L’équipe de Jeudevi se propose d’accompagner des équipes de professionnels jeunesse dans le cadre de la formation continue. Ces formations se donneraient comme objectifs, entre autres : Apporter un éclairage sociologique sur la situation sociale, les comportements et les enjeux éducatifs concernant les adolescents et les jeunes Articuler des apports théoriques, des exemples concrets, et des analyses de situations professionnelles problématiques Aider les équipes à promouvoir le développement des compétences psychosociales des adolescents et des jeunes Aider au repérage et à la prise en charge des adolescents et des jeunes en difficulté Faciliter la transversalité entre les différents intervenants Développer une culture commune et des méthodes de travail pour un meilleur accueil et accompagnement de ces publics     Différents thématiques pourraient articuler ces formations : Adolescence, processus identitaires, processus émotionnels Filles et garçons, questions de genre Estime de soi, compétences psychosociales Les espaces d’accueil, l’aménagement, le fonctionnement, le règlement, la place des parents Le jeu dans la relation éducative,…

  • Animation d’un cycle de réflexion sur les enjeux de la petite enfance dans les quartiers populaires en Essonne

    Le Centre de ressources politique de la ville en Essonne (CRPVE) nous a sollicité en 2014 afin d’animer un cycle de formation sur la petite enfance à l’épreuve des institutions et des inégalités sociales. Sur cinq demi-journées, il s’agissait notamment de mieux comprendre les processus de socialisation de la petite enfance et les enjeux de la parentalité dans les quartiers prioritaires afin de cerner les besoins spécifiques. Une vingtaine de professionnels y ont participé, principalement des directrices de service petite enfance de Municipalités.