Politiques de la ville


Articles

  • Profession Banlieue – Publication d’une synthèse du groupe de travail accompagné par Jeudevi

    Au cours de ces dernières années, Christophe Moreau, sociologue à Jeudevi, a accompagné un groupe de professionnels jeunesse du département de la Seine-Saint-Denis. Les professionnels de la jeunesse ayant participé à ce groupe de travail ont souhaité interroger les façons de penser la jeunesse et les politiques qui lui sont dédiées. Ils ont insisté sur la nécessité de sortir des découpages artificiels en tranches d’âge, afin d’appréhender la période de la jeunesse dans sa continuité mais aussi sur la nécessité de prendre en compte la jeunesse dans sa diversité, tant les trajectoires et profils des jeunes du département sont contrastés. Les séances ont alterné les apports formatifs (sociologie de la jeunesse), les temps d’échange et d’analyse des pratiques professionnelles et les temps de production collective. Retrouvez ici la publication de la synthèse de ce groupe de travail; synthèse publiée dans l'une des publications du collectif :  Les Textes de Profession Banlieue Pour plus d'informations sur Profession Banlieue, vous pouvez visiter leur site internet.

  • Évaluation de l’action jeunesse de la Maison de quartier de Monplaisir – Angers

    Après quatre années de fonctionnement du local jeunes du quartier de Monplaisir à Angers (créé en 2011), Jeudevi a été sollicité afin d’évaluer ce nouvel équipement. Evaluer signifie porter un jugement. Pour ce qui concerne l’évaluation du local jeunes, nous avons exprimé sa finalité très simplement : quels sont les arguments qui justifieraient sa pérennisation ? Autrement dit, qu’apporte-il aux jeunes et, plus largement, au quartier de Monplaisir ? Pour y répondre, nous avons déconstruit l’exercice d’analyse à partir de cinq standards de l’évaluation, pour, au total, 14 questionnements évaluatifs portant aussi bien sur la pertinence d’un tel outil que sa cohérence et ses impacts sur les jeunes. Afin de recueillir les matériaux et les données nécessaires à l’analyse, nous avons réalisé cinq types de travaux : une exploration documentaire, trois groupes de travail avec les animateurs, une dizaine d’entretien avec les jeunes dans le local (dont 3 filles), trois observations effectuées dans le local le soir en présence des jeunes, et des entretiens…